Les artisans d'art

Ébéniste d’art

Ébéniste d’art - MOBIWA - HOEKSMA Tineke



Tineke Hoeksma est hollandaise. Elle a presque toujours vécu à la campagne, comme aujourd’hui, dans le Lot, à Bélaye, commune qu’elle apprécie pour sa vitalité culturelle.
Elle est issue d’une famille des bâtisseurs. Son grand-père était restaurateur et il a travaillé sur de prestigieux chantiers aux Pays Bas. Sa grande passion, au-delà de son travail, était la fabrication de meubles. Tineke dit avoir beaucoup appris de son grand-père qui lui a certainement transmis l’amour pour ce métier.
Quant à son père, il était entrepreneur en bâtiment et avait plus d’affinités avec l’architecture moderne.
Dans son travail, notamment dans l’approche du métier, on retrouve cette éducation : l’amour pour le métier et la recherche de la nouveauté.
Pendant sa formation à l’école des Beaux-arts « Minerve » à Groningue (enseignement professionnel supérieur), Tineke a eu l’opportunité de se former au design dans l'acception la plus large du terme.
Elle s’est alors orientée vers la rénovation et la restauration de veilles demeures, de fermes et notamment de leurs intérieurs. Grâce à sa formation, elle est capable de comprendre le langage de l’architecte et du client et de transformer ces informations en « formes » et « fonctions ».
Depuis qu’elle est en France elle se consacre exclusivement au design du mobilier.
 
SAVOIR-FAIRE
 
Tineke Hoeksma crée des meubles d’artiste qui se singularisent par leurs formes libres, cherchant à marier les oppositions entre des formes naturelles et géométriques.
Dans son design, elle est à la recherche de son propre style, dans la forme comme dans le choix du matériau et la couleur. Ce qui compte beaucoup pour elle, c’est cet aspect de nouveauté, de mouvement et de développement dans sa création. « Je crée mon objet d’art, le meuble, comme un peintre crée son tableau » aime-t-elle à dire.  
Tineke combine la technique et la forme : les portes s’ouvrent de manière inattendue, les panneaux de bois qui recouvrent ses meubles sont faits de matériaux étranges et les placards deviennent des œuvres d’art.
« Quand je crée des meubles, dit-elle, il est important qu’il n’y ait aucune concession faite aux dessins originaux ou aux esquisses, ce qui est parfois très difficile. Souvent les limites des matériaux sont mises à l’épreuve autant que ma créativité. »
Pour la fabrication de ses meubles elle utilise seulement du bois européen, de préférence de la région (c’est plus écologique) dont la qualité est bonne et l’aspect agréable.
Son but est de développer une œuvre pour des expositions et en même temps d’exécuter des commandes spécifiques pour des clients.
C’est le défi qu’elle a choisi de relever avec chaque pièce unique qu’elle crée…