Territoires et métiers d'art

Image articles

ARLES SUR TECH - Ville et Métiers d'art

ARLES SUR TECH

Arles sur Tech, Arles de Tec en catalan, est un village construit le long de la vallée du Tech. Il s’est développé autour de son abbaye bénédictine.
Le monastère, tout d’abord installé dans les murs des anciens thermes romains (actuelle Amélie les Bains «Els Banys d’Arles»), fut transféré, après destruction, sur le site actuel.
La cité se développe autour du noyau germinal qu’est l’abbaye, qui recèle un cloître gothique d’une sobre élégance, une abbatiale, des fresques romanes, des retables baroques et un grand orgue Schmidt. Sur le parvis de l’église, un sarcophage appelé Sainte Tombe. Autour de l’abbaye, un lacis de ruelles enfermées dans une enceinte qui se dessine avec précision au XIIe siècle et qui se dotera de tours de défense aux XIIe et XIIIe siècles. C’est à partir des XVIe et XVIIe siècles que la ville s’étendra au-delà de ses murs et fossés avec la création des barris d’avall et d’amunt.
De nombreux balcons (XVIIe et XVIIIe siècles) témoignent de l’activité du fer (mines, forges, ferronnerie…) qui assurait jadis le renom d’Arles.
Ici, florissaient aussi l’activité du tissage et l’activité chocolatière. La chocolaterie Cantaloup occupait bon nombre d’arlésiens avant l’Aïguat de 1940. L’usine, située sur la rive du Tech, fut entièrement emportée par l’inondation. Elle déménagea alors à Perpignan où elle existe toujours sous la marque Cémoi. L’usine de tissage a été créée sur les ruines du moulin banal du monastère.
Actions métiers d’art de la ville 
Dans l’ancien site de fabrication des tissages catalans, dont la commune s’est portée acquéreur en 2012, des ateliers dédiés aux métiers d’art ont été créés, ainsi qu’une boutique regroupant les œuvres d’une quinzaine de créateurs. La visite de l’ancienne salle des machines à tisser permet de revivre ce passé industriel récent.
Le Moulin des arts et de l’artisanat : ateliers de coutellerie, fonderie, dinanderie, vitrail, fusing et peinture, espace d’expression d’art contemporain.
Les Rencontres européennes de ferronnerie d’art, tous les 2 ans, regroupent près de 200 ferronniers sur le site du Carreau de la Mine. Forge en public et forge nocturne.

https://www.vma.asso.fr/ville/arles-sur-tech/